×
Simplyc'IT - Accueil
  • MENU ☰

Télétravail : Slack fait peau neuve

19 mars 2020

Le logiciel collaboratif Slack vient de dévoiler sa mise à jour la plus importante depuis sa création. Cette nouvelle version promet d’être plus simple à utiliser et plus riche en fonctionnalités.

Alors que de nombreuses personnes découvrent les joies du télétravail en raison du confinement imposé dans de nombreux pays, Slack a décidé de sortir sa nouvelle version. Numérotée 4.4, c’est la mise à jour la plus importante de toute l’histoire du logiciel collaboratif, utilisé par des millions d’employés à travers le monde.

Pour les utilisateurs déjà habitués au logiciel sur ordinateur ou à l’application sur smartphone, pas de panique, l’évolution de Slack se fait en douceur. En effet, se sont principalement des fonctions déjà existantes, mais bien souvent ignorées, qui sont mises en avant. 

 

 

Au niveau du design global du logiciel, il y a une légère réorganisation de la barre latérale. De nouvelles sections ont été créées pour regrouper des messages, des canaux et des applications liés à un même sujet ou projet. Ces sortes de dossiers sont, par contre, réservés aux formules payantes de Slack. 

Sur le haut de la barre de navigation, un nouveau bouton fait son arrivée. Bien mis en évidence, il permet à l’utilisateur de débuter la rédaction d’un message pour ensuite l’envoyer à une personne ou un canal. Si un message n’est pas envoyé, il est automatiquement placé en “Brouillon”. 

La barre latérale sur la droite, quant à elle, est bien plus complète et utile qu’auparavant. Avant, l’utilisateur voyait juste les fichiers et les téléchargements. Désormais, il peut accéder aux mentions, aux réactions des messages, aux fichiers, aux personnes, et même aux applications. Toutes ces fonctionnalités sont bien placées ce qui permet de s’y retrouver très facilement. Pour l’instant, ces nouveautés ne sont accessibles que pour les nouveaux utilisateurs, afin de leur éviter de perdre du temps entre l’ancienne version et celle-ci. Pour les autres utilisateurs, elles arriveront petit à petit sur MacOS, Windows ainsi que dans les applications Android et iOS. 



Images tirées des sites : Software Enfineering Daily et The Verge 

Les commentaires sont clos